Distributeur à café entreprise : achat, location ou leasing ?

Posséder un distributeur à café apporte de nombreux avantages pour une entreprise. Vos salariés pourront ainsi profiter d’une ambiance conviviale et d’une pause-café de qualité. De plus, cette machine est très facile à utiliser. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour obtenir un café délicieux. Pour vous en procurer, vous avez le choix entre l’achat, la location et le leasing.

Qu'est-ce que l'achat, la location et le leasing ?

Si vous souhaitez installer un distributeur de boissons chaudes dans votre entreprise, vous avez le choix entre trois options financières à savoir : 

Sujet a lire : Formation secrétariat et assistanat : quel format choisir ?

  • L’achat
  • La location
  • Le leasing

Comme son nom l’indique, l’achat d’un distributeur de boissons chaudes consiste à acheter directement votre appareil auprès des fournisseurs professionnels. Comme ces appareils peuvent coûter cher, vous pouvez en louer. Sinon, il est possible de choisir le leasing qui est une solution intermédiaire entre la location et l’achat. 

Avantages et inconvénients de l'achat

L’achat d’un distributeur à café vous permet d’en être pleinement propriétaire de la machine. L’entreprise pourra ainsi assumer l’entière responsabilité de la bonne exploitation de l’appareil. Elle est la seule décisionnaire en termes de politique tarifaire et commerciale et par rapport au choix des produits à distribuer.

Cela peut vous intéresser : Quels sont vos intérêts à avoir une assurance-vie ?

L’inconvénient de l’achat d’un distributeur à café est le prix assez élevé de cet appareil. En effet, cette machine est proposée généralement entre 2000 à 4000 € environ. 

Avantages et inconvénients de la location

En louant votre distributeur à café pour entreprise, vous n’aurez pas à vous occuper de la maintenance de l’appareil, ni de l’approvisionnement des produits à distribuer. Cette option vous permet de réaliser une économie considérable sur les coûts d’achat et d’installation. Il en est de même des coûts de l’entretien. 

Toutefois, cette option n’est pas recommandée à l’enterrement. Elle implique un système d’engagement sur une durée à déterminer. Si à un moment donné l’effectif de vos employés diminue, vous devez payer les frais de location de votre poche.

Avantages et inconvénients du leasing

Grâce au leasing d’un distributeur de café, vous pouvez effectuer un paiement forfaitaire pour éviter de payer la machine tous les mois. En outre, il est possible de changer l’appareil en cours d’utilisation en fonction des besoins de votre entreprise. Cette option est également avantageuse sur le plan fiscal du fait que vous n’êtes pas le propriétaire de la machine. Vous pouvez même reprendre la TVA sur les remboursements mensuels si vous êtes immatriculés à la TVA. Le seul inconvénient du leasing, c’est que vous ne pouvez pas racheter ou résilier avant le terme du contrat. Selon le montant, il se peut que vous soyez obligés de faire un dépôt de garantie sous forme d’apport. Celui-ci est souvent l’équivalent du prix de la dernière mensualité pour devenir propriétaire du matériel. Ainsi, vous n’aurez pas à payer quoi que ce soit en fin de contrat. 

Les facteurs à considérer pour choisir la meilleure option

Pour pouvoir choisir la meilleure option financière, il importe de savoir les facteurs influençant sur le prix d’un distributeur à café. Cela inclut entre autres le type de distributeur, sa capacité, les fonctionnalités disponibles, la marque, les services inclus, etc. Aussi, le coût de l’installation de la livraison n’est pas forcément le même en fonction de l’emplacement géographique. 

En fonction de votre cas, vous pouvez décider de retirer des recettes de vente de votre distributeur à café ou non. Il est préférable d’opter pour la location pour une période de test. Il s’agit de la méthode la plus rentable pour faciliter la gestion budgétaire prévisible à travers les paiements mensuels fixes. Toutefois, l’efficacité de cette option dépend du type de gestion (dépôt de garantie ou autogestion). L’idéal serait de louer une machine si vous faites travailler de nombreux employés (>50 salariés). Faites le test pendant environ 30 jours. Si celui-ci est concluant, vous pouvez procéder à l’achat. 

Quant au leasing, la grande différence entre cette option et la location, c’est qu’avec le leasing, le client peut recevoir une offre d'achat à la valeur résiduelle de sa machine, à la fin du contrat. Cependant, si vous optez pour le leasing, vous allez devoir payer des mensualités qui peuvent s’étendre sur deux ans. De plus, la maintenance et les pannes éventuelles sont à votre charge.

Quoi qu’il en soit, pour pouvoir choisir l’option idéale, il importe de déterminer en amont vos besoins et votre capacité financière. Il est plus judicieux de commencer par la location de l’appareil afin de le tester. Ensuite, si le test est concluant, vous pouvez envisager l’achat ou le leasing, selon votre convenance.