Comment faire pour souscrire à une assurance-vie enfant ?

L’assurance-vie enfant est un contrat d’assurance très prisé des Français ces dernières années. Ayant le même titre que le livret A, elle présente par contre plus d’avantages. Cela incite donc les parents et les grands-parents à choisir cette option pour leurs enfants et leurs petits-enfants. Mais comment faire pour souscrire à une assurance-vie enfant ? On va faire le point pour assurer de créer un patrimoine idéal aux mineurs. 

Assurance-vie : son importance pour les enfants

Déjà, une assurance-vie enfant est considérée comme un produit d’épargne sur le long terme. Le choix est multiple, offrent des avantages considérables le fonds en euros. Permettant ainsi une protection du capital et des unités de compte. Ces derniers sont des organismes de placement collectif ou OPC, tels que les Sicav et les Fonds communs de placement. 

Cela peut vous intéresser : Ouverture d'un compte bancaire ado : Pourquoi l’éducation financière ?

Mais quel serait l’objectif des parents pour la gestion du capital ? Ils ont plusieurs options pour l’investissement :

  • Marchés actions
  • Monétaires
  • Obligataires
  • Plusieurs classes d’actifs
  • Sectoriels 

Cliquez ici même pour voir que la possibilité s’étend sur une zone géographique précise. Par exemple, il y a la France, les États-Unis ou encore les pays émergents. Tout compte, les parents sont libres de choisir l’option idéale pour l’investissement de l’assurance-vie enfant. Cela peut être vérifiable en lisant les documents d’informations clés ou DIC. 

A découvrir également : Plongez au cœur de l’élégance de l’événementiel : découverte de l’agence hôtesse à Paris

Pourquoi choisir une assurance-vie enfant ? 

Pour offrir un avenir plus serein à ses enfants, l’assurance-vie enfant reste un meilleur placement. Vous pouvez d’ailleurs faire la souscription dès la naissance de vos enfants. L’objectif, c’est aussi de pouvoir anticiper aux différentes charges futures. S’assurer le financement de leurs études, le projet de permis de conduire ou l’apport pour l’achat d’un immobilier. Certains parents procèdent à ce placement pour permettre à leurs enfants d’avoir un budget pour voyager. 

Ce qui est sûr, ouvrir l’assurance-vie enfant est un contrat à long terme. Cependant, la fiscalité n’est favorable que seulement après 8 ans pour le retrait d’argent. Il faut donc envisager la souscription bien avant pour réduire les différents prélèvements et l’impôt sur le revenu. Dans tous les cas, une assurance-vie est plus performante que le fameux livret A. 

Que faire pour assurer la souscription à une assurance-vie pour mineurs ?

En tant que parents, on s’inquiète toujours de l’avenir des enfants. De même que pour choix de l’assurance-vie enfant. En 2020, on remarque le rendement annuel est 1.3 %, un chiffre plus intéressant que celui du livret A. Par contre, il existe quelques critères à prendre en compte pour assurer la bonne souscription. 

En premier lieu, privilégiez un contrat multisupport. Le pourcentage doit être pris en compte selon l’unité de compte et la durée. De cette manière, vous avez la garantie que, les risques de perte sont réduits à partir de la durée de placement. Il faut préciser qu’un placement à long terme est plus avantageux. En tout, le contrat multisupport avec fonds en euros et unités de compte est le meilleur choix. 

Mais le plus intéressant, c’est de trouver un contrat d’assurance-vie avec un minimum de frais. D’où l’importance de vérifier les frais d’entrée en évitant les contrats sur Internet. De même que pour les contrats avec des frais de gestion plus bas. Vérifiez également que vous avez le choix en oubliant la gestion gratuite. Bien que l’assurance-vie soit un plan d’épargne considérable, vous devez avoir le choix sur la manière de gérer le placement.