Le choix d’une tour de refroidissement : conseils pratiques

Pour pouvoir bénéficier d’une réduction considérable d’eau et d’énergie, il importe de bien choisir la tour de refroidissement la plus performante. En plus de faire des économies sur vos factures, une tour de refroidissement efficace vous permet de lutter contre le gaspillage de l’eau et des ressources énergétiques. En procédant ainsi, vous pouvez participer à la protection de la planète.

La variation des prix des tours de refroidissement

Le prix d’une tour de refroidissement peut varier en fonction de nombreux facteurs à savoir :

Cela peut vous intéresser : Les fondements de la gestion commerciale : technologie, stratégie de vente, relation client

  • Le modèle
  • La qualité
  • La durabilité
  • La marque
  • La capacité de la tour

Cliquez pour en savoir plus. D’une manière générale, les prix commencent aux alentours d’une centaine d’euros pour les modèles d’une taille plus petite et d’une performance moyenne. Les modèles haut de gamme peuvent afficher des prix pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. 

Le choix du régime de refroidissement

En fonction de vos besoins spécifiques, vous avez trois possibilités à savoir le régime de refroidissement humide, le régime de refroidissement sec et le régime de refroidissement hybride. 

Lire également : Maximiser sa présence en ligne grâce au référencement naturel et à une agence de rédaction SEO

Refroidissement humide

Les tours de refroidissement fonctionnant avec un régime de refroidissement humide utilisent un système à base d’eau, c’est-à-dire que l’eau chaude est amenée dans la tour pour être refroidie. Dans ce cas, la tour de refroidissement est conçue avec un caisson en acier spécialement traité pour résister à la corrosion. L’eau utilisée peut provenir de diverses sources comme les condensateurs de groupe frigorifique eau-eau. Une fois que l’eau parvient jusqu’à la tour, elle sera distribuée de manière uniforme sur la surface d’échange à l’intérieur de la tour. Ce système est aussi équipé d’un ventilateur performant pour assurer la circulation de l’air à travers la tour de bas en haut. Pendant que l’air traverse la tour, l’eau va s’évaporer progressivement et absorber la chaleur de l’air permettant ainsi un effet de réduction de la température de l’air. 

Refroidissement sec

Le refroidissement sec n’implique pas l’utilisation de l’eau comme agent de refroidissement dans le processus de manière directe. Ce sont les ventilateurs intégrés qui abaissent la température de l’eau tout en assurant un flux d’air constant. À l’intérieur de la tour se trouve un échangeur de chaleur (vertical ou horizontal) permettant de transférer la chaleur entre l’eau chaude et l’air extérieur. Ce dernier, en circulant à travers l’échangeur, absorbe la chaleur de l’eau pour faire augmenter la température de l’air et faire baisser celle de l’eau. Le système de refroidissement sec a pour avantage de ne laisser aucune accumulation d’eau ni de saleté. Il est ainsi plus facile de réduire les risques de formation de légionellose.

Refroidissement hybride

Le refroidissement hybride intègre un système automatisé permettant de gérer le rendement et le fonctionnement interne afin d’améliorer l’efficacité énergétique et d’assurer des conditions sanitaires éco-responsables. Le régime de refroidissement hybride combine les avantages des tours de refroidissement à régime sec et celle à régime humide. Ce type de régime permet d’obtenir plus de flexibilité afin d’optimiser le refroidissement en fonction de vos besoins spécifiques. Aussi, il réduit considérablement les risques de contamination de l’eau.

Le choix d’un régime de refroidissement dépend aussi de la disponibilité de l’eau, des besoins spécifiques de l’application, des préoccupations environnementales, etc.